Véritable histoire de la terre-4

Nous remercions infiniment les TAYGETIENS pour leur dévouement à l’humanité. 

Nous remercions Cosmic Agency , SPECIALEMENT GOSIA pour tout le travail qu’elle effectue afin que nous soyons informés ainsi que toute l’énergie et de toute la conviction qu’elle émane.

LA GUERRE N’EST PAS FINI MAIS UNE BATAILLE EST GAGNEE l

NOUS MOURRONS AVEC DE LA CONNAISSANCE ET NOUS REVIENDRONS SPECIALEMENT POUR GAGNER CETTE GUERRE…

Il est fortement conseillé pour une meilleure compréhension de lire les articles « Notre véritable histoire » par ordre chronologique, cad commencer par le n°1.

LES GUERRES D'ORION - ADAM AND EVE

Par Yazhi Swaruu Tasherit

Introduction

Comme le raconte le livre de la Genèse dans l’Ancien Testament, après avoir créé la Terre et les animaux, Dieu Yahvé créa le premier homme, Adam, et de la côte d’Adam, il créa la première femme, Eve. Et il les fit vivre dans le paradis d’Eden, où ils avaient tout ce qu’il fallait pour subsister.

Il ne leur a donné qu’une seule condition, celle de ne pas manger dle fruit interdit. Mais… D’où vient cette information ? Qu’est-ce qui soutient réellement la théorie du créationnisme ?

Et comment se fait-il qu’il y a plus de 2000 ans, selon notre science, ils aient pu construire tant de villes souterraines dans ce qui serait aujourd’hui le territoire de la Turquie ? Certaines d’entre elles avaient plus de 20 niveaux de profondeur ! Des villes authentiques capables d’abriter des familles entières, de la nourriture et des animaux. Avec des réservoirs d’eau, des puits de ventilation très sophistiqués et une structure archéologique parfaitement conçue.

Et comment ils ont pu relier certaines de ces villes, avec des tunnels souterrains, certains de plus de 8 kilomètres de long ? Et encore plus… Qu’est-ce qui les a poussés à vouloir vivre sous la terre avec de tels équipements, qui leur permettaient de s’isoler de la surface ?

Et d’autre part, qu’est-ce qui les a poussés à construire de grandes pyramides ? Dans le seul but de servir de tombeaux aux rois ou aux pharaons ? Et si oui. Pourquoi a-t-on trouvé des conduits et des rivières de mercure liquide à l’intérieur ou en dessous de nombreuses pyramides, comme par exemple, dans la pyramide de Teotihuacan au Mexique ? Ces rivières de mercure liquide sont-elles un honneur pour les défunts, comme le justifie notre histoire ?

Et si personne ne s’est jamais posé la question. D’où ces sociétés dites primitives tenaient-elles tant de Mercure ?

Toutes les dates fournies ne sont qu’une approximation chronologique de l’histoire. Le  temps n’est pas linéaire, donc l’histoire non plus. Bien que Yazhi Swaruu essaie de nous donner des informations dans le temps aussi précise que possible, car elle sait que c’est ainsi que nous comprenons mieux l’histoire. Mais je tiens à souligner que ce n’est pas ainsi qu’elle perçoit ou comprend l’histoire. Bien qu’elle comprenne la linéarité, ce n’est pas sa façon de travailler. Nous constaterons donc que certaines séquences d’événements n’ont pas d’explication ou ne correspondent pas aux dates si elles sont observées de manière linéaire, alors que si elles sont observées de manière non linéaire, tout a un sens.

 

LA TECHNOLOGIE ATLANTE

 

Yazhi Swaruu a expliqué que les civilisations Atlante et Lémurienne disposaient de technologies avancées, toutes deux dotées de capacités aériennes.

Les pyramides atlantes étaient réparties dans toute la civilisation. Leur principale fonction était de fournir de l’énergie gratuite aux villes, il s’agissait ni plus ni moins que de réacteurs électriques à énergie zéro.

Toutes les pyramides formaient, et forment encore, bien que dans un état de décadence et de faible puissance, une structure énergétique, comme une grille énergétique qui entoure la planète. Avec la fonction de fournir de l’énergie électrique gratuite et sans câbles, avec le principe de Tesla ou l’énergie du point zéro.

Bien qu’ils soient ou aient été des portails et des centres d’expansion de conscience également. Comme des centres d’expansion d’énergie psychique ou des boosters, des facilitateurs de projection astrale. Surtout pour les shamans et les guérisseurs,  « Pour des raisons religieuses ». Pour communiquer avec leurs entités et tout ce qu’il était dans l’au-delà.

Certaines pyramides étaient destinées à être des « condenseurs » d’énergies subtiles et non électriques uniquement. En d’autres termes, toutes les pyramides n’avaient pas pour fonction de générer de l’énergie électrique utile.
Contrairement aux pyramides qui ont été construites par les races de la Fédération, comme les pyramides de Gizeh, qui utilisent l’eau comme conducteur de polarité interne. Les pyramides méso-américaines et autres pyramides atlantes utilisaient le mercure pour potentialiser le différentiel de charge, pour sa grande plasticité de transmission électrique. En revanche, la civilisation lémurienne a utilisé principalement des pyramides à base d’eau, pour l’influence évidente des races de la Fédération à l’époque.

Les pyramides atlantes, étaient équipées de structures de canaux, où circulaient de grandes quantités de mercure liquide, utilisant en partie le principe de polarité entre le ciel et le sol. La polarité électrique.
Comme vous le savez, les nuages et l’atmosphère ont une charge électrique et le sol en a une autre. Lorsqu’une polarité est trop chargée, une étincelle se crée, car l’électricité recherche la mise à la terre en générant ainsi, un éclair.

Une pyramide n’est rien de plus qu’un système permettant de canaliser le différentiel de charge, entre l’atmosphère et la terre, de manière continue et contrôlée, afin de fournir une puissance utilisable pour les appareils électriques et la lumière en général. Par exemple, la pyramide de Chichen Itza était un réacteur à point zéro à base de mercure avec des portails comme utilisation alternative. Avec des liens avec le Soleil notamment.

Le mercure était exporté à partir de raffineries situées à l’extérieur de la planète. Je ne connais pas l’emplacement exact de ces raffineries, je sais seulement par logique qu’elles étaient situées dans les constellations d’Orion et de Draco, d’où venaient les reptiles, non pas d’une seule mais d’innombrables planètes, car la région entière était et est toujours remplie de races reptiliennes. Notez que de nombreuses races dites reptiliennes ne sont pas nécessairement basées sur des reptiles, mais ont seulement une apparence de reptile. Certaines ressemblent à des reptiles, mais sont des mammifères.

Pour en revenir aux raffineries, ce n’est pas comme si elles les caractérisaient précisément, mais en tant que civilisation interstellaire, ils avaient une sorte d’industrie qui les soutenait dans ce qui était nécessaire. Comme cela se passe avec toute autre civilisation interstellaire, puisqu’ils ne peuvent fabriquer leurs vaisseaux de nulle part. Ils doivent disposer de leurs ressources de production, d’usines de pièces de vaisseaux, de chantiers navals, et tout ça…

Ils ne peuvent pas manifester un vaisseau avec leur esprit, ils ne sont pas à ce niveau d’avancement de la conscience. Il est possible de manifester un vaisseau par la pensée, à partir de très hautes densités, bien sûr. Mais comme je l’ai déjà dit : « Si vous pouvez manifester un vaisseau avec votre pensée, vous n’avez pas besoin de vaisseau. »

Donc le Mercure a été amené sur Terre, par des portails ou avec des vaisseaux primitifs qui utilisent des portes des étoiles, comme un moyen de transcender de grandes distances, principalement des portails naturels dans l’espace, comme les soleils ou ceux que l’on trouve sur les grandes planètes, comme celui de Saturne, mais aussi, de petits portails artificiels, comme les portails portables ou presque portables.
Juste à titre d’illustration. Ils sont comme ça ou ressemblent beaucoup à celui de « Star Gate ».

Le mercure est extrait sur des planètes ou des astéroïdes, puis il est raffiné pour enlever les impuretés et il est transformé en une qualité électrique. Mais il a encore d’autres utilisations, car c’est un métal lourd qui peut être enrichi, comme l’uranium l’est également, pour être ensuite utilisé dans une centrale nucléaire. En Atlantide, il y avait également des centrales nucléaires qui fonctionnaient avec de l’uranium, mais elles étaient principalement destinées à un usage guerrier.

Le mercure enrichi, on l’appelle le mercure rouge sur Terre. Si vous faites tourner ce mercure à grande vitesse comme sur une turbine, et que vous faites passer beaucoup d’énergie électrique à travers lui, cela provoque un vortex électromagnétique toroïdal avec des propriétés d’annulation de la gravité. Mais il est clair qu’un contrôle spécifique de la fréquence gravitationnelle est nécessaire pour contrôler efficacement ces propriétés anti-gravitationnelles du mercure rouge. Sans contrôle de fréquence, seule une partie de l’énergie traversant le dispositif contenant le Mercure rouge, sera exploitée pour annuler la gravité, le reste est de l’énergie supplémentaire et est dangereuse.

En effet, dans le désordre, l’ensemble du dispositif anti-gravitationnel contenant du mercure produira, toute une gamme de fréquences de façon aléatoire et seul le résultat de l’annulation de la gravité sera remarqué, lorsque, une certaine fréquence transmise par le dispositif coïncidera par hasard, avec la fréquence de la gravité où se trouve le dispositif.

Si la fréquence spécifique de la gravité externe à l’extérieur du dispositif est connue, la fréquence émise par ce dispositif peut être déplacée vers la fréquence spécifiée pour annuler la gravité avec une efficacité de 100% et une consommation d’énergie beaucoup plus faible. D’une manière sûre et contrôlée. Comme cela se fait dans un vaisseau spatial. Ces relevés dépendent des capteurs de gravité dont sont équipés les vaisseaux. Les capteurs indiquent les propriétés de la gravité à l’ordinateur du vaisseau, ce qui entraîne des modifications des turbines.

Selon Wikipedia, le mercure rouge n’existe pas. Mais regardez la logique, il le dit seulement parce qu’il n’est pas dans le tableau périodique. Comme si tout ce qui est dans le tableau périodique était tout ce qui existe. C’est la même chose avec les OVNIs, ils ne diront jamais aux gens que le mercure rouge est du mercure enrichi et qu’il s’agit d’un matériau de turbine de moteur de vaisseau spatial. Il y a des références terrestres au Mercure rouge dans les procès de Die Glocke en Allemagne nazie.

Revenons aux pyramides. Bien qu’il existe de nettes différences extérieures entre les pyramides de la Fédération ou des Atlantes, dues à l’influence évidente des cultures locales ou des personnes qui les ont construites, elles fonctionnent toutes sur le même principe. Elles suivent toutes, le même modèle mathématique de base.

La plus grande différence réside dans la complexité du fonctionnement et de la technologie. Les réacteurs à point zéro à base de mercure peuvent être construits plus petits et le même effet que les réacteurs à base d’eau peut être obtenu dans un endroit plus petit ou avec moins de mercure. En d’autres termes, ils ne dépendent pas de l’environnement comme les réacteurs à eau. Ils peuvent être construits plus petits et très efficaces.

Au lieu de cela, un réacteur à base d’eau à point zéro, comme celui de Gizeh, nécessite des chambres et des rivières souterraines, et même un système de « bombe » à eau qui descend dans les passages (accès à la chambre de la reine) pour créer un fort effet de connexion au sol. Ils sont donc plus compliqués à fabriquer que ceux à base de mercure.

Le principal problème des pyramides à base de mercure est leur toxicité supplémentaire. Aujourd’hui encore, elles constituent un problème ou un foyer de contamination, notamment pour le sous-sol et la perméabilité du lieu et des aquifères locaux. Les pyramides à base d’eau sont plus propres et j’ose dire qu’elles sont nettement plus avancées et efficaces.

On dit dans la science terrestre qu’une civilisation avancée récolte l’énergie des étoiles. Non, car c’est une interprétation humaine limitée. Vous n’avez pas besoin de récolter une étoile, car un réacteur à point zéro fournit toute l’énergie dont vous avez besoin. Il n’y a pas d’explication à moins que des extraterrestres donnent la réponse.

Connaissez-vous l’échelle de Kardashov ? En observant la classification des civilisations, vous pouvez constater que tout est basé sur leur pouvoir de traiter et d’augmenter l’énergie. Tout d’abord, de leur planète, puis du soleil, ensuite de la galaxie… En clair, de la mentalité humaine. Des civilisations comme celle de Taygeta, tomberaient en dehors de cette échelle. Parce qu’elles n’ont pas besoin d’exploiter, ou de récolter l’énergie, ni de leur planète, ni de leur soleil, ni même de leur Galaxie. Ils ont transcendé tout cela.

Pour ces raisons, ils n’acceptent pas l’existence des « extraterrestres ». C’est tout simplement hors de toute compréhension officielle ou scientifique pour eux. Tant qu’ils n’observent que le monde matériel, ils ne comprendront pas les civilisations extraterrestres ou le cosmos, ni comment il fonctionne réellement. Parce qu’ils réduisent tout à la 3D ou à la compréhension 3D. Comme l’a dit Nicola Tesla,

lorsqu’ils observeront le monde non matériel, ils feront plus de progrès en une décennie qu’au cours des 100 dernières années.

Réflexions de l’auteur Comme vous pouvez le voir, ils nous taquinent depuis des millénaires. Yazhi a expliqué que les pyramides que nous avons à la surface ont été démantelées. Ils ont pris toute la technologie et n’ont laissé que la structure au public. Même s’il y a encore des pyramides en fonctionnement avec toute sa technologie et que personne n’utilise.
Par exemple, celles qui sont immergées dans la zone du triangle des Bermudes, qui sont responsables d’anomalies magnétiques à cet endroit et où se trouvaient certaines cités atlantes. Mais aussi, par exemple, il y en a un autre en Crimée, dans une chambre souterraine au sud de l’île. Il s’agit d’une source d’eau qui était utilisée pour alimenter une base de la Fédération dans la région, anciennement la base de Taygeta. Et c’est la raison du conflit entre la Russie et l’hémisphère occidental pour le contrôle de la Crimée.

 

HISTOIRE

 

Il y a environ 15 000 ans, pendant l’épanouissement et l’expansion de la civilisation atlante, les reptiles ont commencé à faire des expériences sur leurs esclaves lyriens. L’objectif était de les rendre plus soumis et plus accommodants, afin d’éviter les révoltes et autres problèmes éventuels liés à l’oppression.

L’un des plus grands camps de concentration, où des expériences génétiques ont été lancées, se trouvait dans la région de la Turquie, où les Lyriens ont été amenés à vivre dans des villes souterraines sous le contrôle de reptiles et en partant du principe que c’est ainsi qu’ils étaient censés vivre. Ces camps de concentration sont répertoriés dans l’ancien testament comme « le paradis ou le jardin d’Eden ».

Les contrôleurs ont essayé de modifier les Lyriens en laboratoire, en essayant de supprimer des gènes et de modifier l’ADN. Mais cela n’a pas fonctionné comme ils l’avaient prévu. Les Lyriens avaient une grande connexion avec la source, et toutes les modifications produites en laboratoire retournaient à leur origine, soit dans l’individu modifié, soit dans la génération suivante ou les suivantes. Ils n’ont donc pas réussi à rendre les changements permanents.

Puis les reptiles de l’Atlantide ont décidé d’amener la transformation génétique à un niveau de contrôle mental, puisqu’elle ne pouvait être réalisée avec une éprouvette dans un laboratoire. Ils ont commencé à utiliser ce contrôle mental, ainsi que l’isolement de la perception pour guider les humains esclaves à modifier leur propre ADN en utilisant un système de croyances.

Parfois, les bébés étaient séparés de leur mère à la naissance et confiés à d’autres adultes, choisis comme enseignants qui les élevaient et les endoctrinaient avec un enseignement reptilien . En leur inculquant d’autres valeurs, d’autres idées. Les forçant à supprimer leurs qualités exceptionnelles d’intelligence et leur connexion au champ éthérique. C’est-à-dire les rendre dépendants de ces races, les créateurs, comme des « dieux » afin que les Lyriens-humains ne puissent pas s’opposer à l’exploitation.

Le but était le même, les éloigner de leur connexion à la source et les guider pour modifier leur propre ADN. Petit à petit, l’esprit des enfants changeait, supprimant les parties ou les qualités que les contrôleurs ne voulaient pas. Ils les renforçaient pour qu’ils ne se souviennent pas de qui ils sont ou qui ils étaient, tout en recherchant des qualités comme l’obéissance et un faible intellect, ce dernier étant essentiel.

C’est-à-dire qu’ils les ont limités mentalement pour qu’ils croient en un monde déterministe et matériel. Ainsi, ils ne réalisent pas qu’ils ont les mêmes capacités de création que leurs oppresseurs. En de nombreuses occasions, les adultes ont été sacrifiés, ne laissant que les enfants, pour commencer un nouveau groupe.

L’Eden était un site contrôlé par l’Atlantide. Où ils pouvaient voir comment leur nouvelle race créée artificiellement se développait, et quand ça ne marchait pas, ils la retiraient et en mettaient une autre. Pour tout cela, il était d’une importance vitale que les contrôleurs ne soient pas vus, afin de maintenir une illusion de liberté dans l’esprit des esclaves. Leur faire croire qu’ils sont seuls dans l’univers et qu’ils doivent obéir aux « Dieux ».

Réalisant ainsi, leur collaboration par leur propre volonté. Tout comme ils le font aujourd’hui. Leur permettant un degré d’évolution qui était contrôlé et supervisé par ces races, avec une technologie très basique, le minimum pour fonctionner. Comme aujourd’hui.

Les reptiles perfectionnaient le contrôle mental jusqu’à ce qu’ils créent avec les Lyriens, une nouvelle race : Adam ou race adamique. Une race, connue aujourd’hui comme l’homme moderne. Établissant un système de croyances et d’idées, selon leurs intérêts de ce qui était possible et non, un guide de l’histoire et la raison d’être de l’existence.

De tout cela sont nés plus tard les Tablettes sumériennes, la mère de la Bible et maintenant,la science moderne.

Mais d’un autre côté, et au même moment, il y avait la Lémurie, composée de Lyriens qui avaient échappé à l’oppression des Reptiles. Les contrôleurs n’avaient pas réussi à supprimer leur intellect et leurs souvenirs, ils se savaient libres et c’est pourquoi ils s’étaient échappés de l’Atlantide. Ils étaient les Eves.

La Lémurie s’est développée avec l’aide de sociétés matriarcales interstellaires, comme  les Taygètes, et plus tard les Engans et Solatians. C’était le serpent ! Les Eves, qui comprenaient les hommes et les femmes de la race lyrienne, avaient le pouvoir de la connaissance universelle. Le fruit défendu.

Adams et Eves étaient de la même race, la seule différence était l’esprit.

Reflexions de l’auteur: Comme beaucoup d’entre vous le savent déjà, nous sommes les créateurs, et nous ne sommes pas ce corps. Ce corps n’est que notre reflet, l’ombre de ce que nous sommes au-dessus de nous. C’est nous qui créons et modifions ce corps, et non l’inverse. Il est donc très difficile d’altérer et de modifier le corps, ce serait comme modifier une ombre. En fin de compte, l’objet qui produit cette ombre en aura toujours le contrôle.
Il en va de même pour les gènes, il est très difficile de modifier le corps génétiquement et que cette altération se poursuive génération après génération, car l’être d’en haut, celui qui dirige le corps, le modifiera comme il le veut. Le seul moyen est de contrôler l’esprit, en faisant croire à la conscience/âme qui dirige le corps, comment elle doit le modifier, en la guidant par des idées et des croyances pour qu’elle fasse cette modification génétique qui prévaut tant que ces idées et croyances durent.

Comme Swaruu nous l’a dit :

L’être humain est Lyrien et son ADN est complet, seulement désactivé, mais pas par une éprouvette, mais par la manipulation de la conscience humaine, parce que c’est la conscience qui active, désactive et réécrit un gène, une chaîne de gènes ou toute la séquence génétique d’une espèce, et c’est aussi la conscience, qui crée de cette façon une nouvelle espèce et non par des mutations aléatoires ou par la sélection naturelle, donc l’éveil de l’humanité rendra son ADN de 12 brins et 24 chromosomes, parce qu’il est déjà là, seulement supprimé avec l’utilisation du contrôle mental. La seule chose qui limite les humains est l’idée ou la croyance qu’ils sont limités.

C’est pourquoi les contrôleurs sont si prudents lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre leurs agendas et certains de ces agendas sont progressivement accentués sur plusieurs générations, afin de maintenir l’illusion. Vivre dans un monde irréel, mais accepté comme valable parce qu’on n’a pas d’autre choix, pas d’autre endroit comme point de repere. C’est pourquoi ils nous isolent du monde extérieur, des extraterrestres. C’est pourquoi ils manipulent soigneusement toutes nos connaissances jusqu’au moindre détail et réécrivent notre histoire en fonction de leurs intérêts et de leurs agendas.

Pour terminer, j’aimerais vous donner quelques détails supplémentaires que Yazhi Swaruu nous a fournis sur la symbologie d’Adam et Eve et le camp de concentration d’Eden.

LA SYMBOLOGIE

L’une des factions de l’Atlantide était située dans ce qui est aujourd’hui l’Égypte. Comme nous l’avons déjà dit, la civilisation atlante était complexe et cosmopolite. Le sphinx a été construit par eux, il a plus de 12 000 ans et précède les pyramides de Gizeh. En fait, les pyramides n’ont été construites que bien des années plus tard.


Le sphinx était un symbole de pouvoir. Il fait également référence à l’introduction de l’agriculture dans la vallée du Nil. Il y avait deux sphinx, l’un à côté de l’autre, mais l’un d’eux a été détruit, on ignore la raison et par qui. Les lions symbolisent l’Égypte. Le Lion, comme le Tout. Deux lions représentent la Basse et la Haute Egypte. Les sphinx étaient côte à côte. Comme on le voit encore aujourd’hui, deux lions de part et d’autre d’une porte.

La tête de la femme, parce qu’il s’agit d’une femme, représente la constellation de la Vierge, où commence le nouvel an égyptien, en septembre, qui coïncide avec les pluies et la croissance du Nil et le début de la saison des semailles. C’est pour cette raison que le Sphinx regarde vers l’est, là où le soleil se lève.

Et le corps du lion représente le Lion, le dernier signe du zodiaque égyptien, la fin de l’année égyptienne. Le Sphinx a toujours été comme ça, mais il y a une théorie qui dit qu’il avait une tête de chacal « Anubis ». Cette théorie est fausse. Ce n’est qu’une ignorance de la façon de penser de l’ancienne Égypte pré-dynastique. (Ou avant le pré-dynastique).

Dans l’Égypte ancienne, la femme était représentée comme un serpent, et cela s’est répété dans d’autres parties du monde, en Chine, au Japon et par exemple dans certaines légendes de la Méso-Amérique. Genèse signifie les gènes de la déesse Isis. Les anciens reptiles utilisaient le serpent comme symbole de la femme, en raison de sa similitude avec la spirale de l’ADN.

Le serpent symbolise beaucoup de choses, mais pas les « Reptiliens ». Il est aussi ou représente la Sagesse, il est donc utilisé dans le caducée d’Hermès, comme symbole de la médecine, comme représentant l’ADN. Mais il représente aussi le vaisseau spatial. Il sort du soleil et contient la sagesse. Par exemple, le serpent à plumes représente un vaisseau spatial en vol atmosphérique.

Cependant, pour en revenir à l’Atlantide et à la Lémurie, Adam représente la race humaine adamique, les Adams étaient les esclaves des Reptiles. Toute une race créée par eux, par altération perceptive, et non par la génétique.
Et Eve… Eve représente la race avant les Adam. Eve tout comme Adam n’était pas une femme, mais une race. Et cela incluait comme il est normal, les hommes et les femmes.

Eve = Lémurie.

Les Eves (en tant que race entière) ont été tentés par la connaissance de leurs soeurs stellaires (Matriarcat de la Civilisation Holographique, principalement Taygeta). La connaissance représente ici le fruit défendu que ceux qui vivent sous la Cabale, sous l’Atlantide / les Contrôlés ne devraient PAS l’avoir.

Car ils deviennent incontrôlables et se retournent contre eux, comme cela s’est produit avec les Eves qui ont fondé la Lémurie. Ensuite, le Matriarcat Stellaire (qui représente ici le Serpent) donne le savoir interdit aux Eves, qui iront plus tard libérer les Adams réprimés. Puisqu’après tout, ils sont parents.

La Lémurie a été interprétée comme le côté féminin car elle avait une société matriarcale basée sur l’influence d’autres races comme les Taygètes.

Lemuria—> Femelle —> Eve.

Comme nous l’avons dit : Glyphe pré-dynastique pour Femmes en Egypte = Serpent.
Aujourd’hui encore, le féminin, l’émotionnel, l’intégration avec l’amour sont méprisés. Au profit de la logique masculine, isolée, sans intégration avec l’autre côté, le côté émotionnel. Dans la mesure où les femmes de pouvoir agissent ou devraient agir comme des hommes et n’aiment pas les femmes de pouvoir, concept inexistant sur Terre.

Ce qui équivaut à la société matriarcale, où tout est intégré, y compris aussi le côté masculin.

Pour en revenir à la symbologie d’Adam et Ève, nous avons au centre l’arbre de vie… C’est un concept, comme je vous le disais précédemment, qui a d’abord été égyptien puis sumérien dans cet ordre. Contrairement à ce qu’on vous dit là, l’Égypte précède les concepts sumériens et babyloniens.


Le serpent avec l’arbre crée le Caducée.
La médecine… mais qui sort du serpent. Le serpent est égal à la femme qui apporte la connaissance —>
—> appliqué à ce qu’il vienne d’un vaisseau. (Vaisseau = serpent) ce qui signifie, venir de l’extérieur de la planète.


Et d’autre part, nous avons le paradis ou le jardin d’Eden. Ce n’était pas un paradis mais un camp de concentration où l’on expérimentait sur les humains. On pourrait dire que cette expérience a eu une durée d’environ 2500 ans, ce qui la situe depuis environ 15000 ans jusqu’à environ 12500 ans. Les dates, comme d’habitude, ne sont qu’approximatives. Et pendant cette période, ils étaient sous le régime de la civilisation atlante.

Ils mettent les Lyriens dans ces villes souterraines, leur implantant des idées dès la naissance, leur apprenant que : c’est ainsi qu’ils doivent vivre, c’est la meilleure façon de s’abriter. Alors ils le font à volonté, parce qu’ils n’ont pas d’autre option. C’est comme si vous me demandiez comment ils font pour convaincre les humains modernes de vivre ensemble dans de grandes villes illogiques, sales et surpeuplées qui les rendent malades.

C’est la même chose. Ils doivent juste créer dans leur esprit l’idée que vivre comme ça sous terre, est le meilleur choix pour eux.
C’est pourquoi les archéologues eux-mêmes ne comprennent pas pourquoi ou comment ils ont fait ou creusé ces villes souterraines, étonnamment avec une bonne ventilation, malgré la profondeur, puisque les habitants étaient assez primitifs, ne correspondant pas à leurs concepts sur les capacités des habitants du Néolithique.

Et cela parce que ces villes souterraines ont été construites par des êtres dotés d’une technologie très avancée, mais avec l’intention d’y installer leur ferme humaine.
De simples calculs structurels, combinés aux moyens appropriés pour favoriser la ventilation, seraient un cauchemar ou presque impossible pour le niveau de compréhension des gens de cette époque. Mais le secret réside dans les formes courbes, et non rectilignes, des structures internes.
Les structures droites, les formes carrées et rectangulaires des maisons et des bâtiments qui sont utilisées aujourd’hui, comme des boîtes, ne favorisent pas le mouvement de l’énergie, la coinçant.

Cette énergie, appelée Chi, voit et offre également le mouvement dynamique nécessaire pour que l’air ne soit pas piégé. La différence de pression atmosphérique entre un côté et l’autre de la structure souterraine crée simplement un effet de pompe à air, qui injecte ou déplace l’air frais dans toute la structure ou la ville souterraine, tout en utilisant uniquement la pression atmosphérique et les variables du vent, entre les sorties et les ouvertures de ventilation.

Les maisons de presque toutes les civilisations interstellaires ont de telles formes, arrondies, presque sans angles droits, pour les mêmes raisons.

Retour au contrôle de l’esprit. Des croyances imposées à cette époque, ont émergé plus tard les tablettes sumériennes. Puis l’Ancien Testament et plus tard le Nouveau aussi. Et d’autres variantes religieuses. Celles-ci contiennent des histoires provenant de presque n’importe où, dans une tentative d’inclure le païen, le druidique, le celtique et le gnostique, parmi lesquelles se trouvent des événements qui se sont produits en Égypte et en Sumer, modifiés et déformés pour le peuple et adaptés à leur compréhension limitée.

Ce ne sont rien d’autre que leurs données imposées à la population humaine, comme des vérités absolues, des vérités à suivre. Ou des peines de souffrances incalculables, pour tous ceux qui osent ne pas suivre les règles. Mais rien n’a changé, la même formule aujourd’hui, comme à l’époque.

Les humains qui vivaient à Eden étaient des esclaves sans le savoir. Comme pour les animaux d’élevage, on leur donnait de la nourriture, mais pas comme si elle tombait du ciel, seulement pour qu’elle ne soit pas si difficile à obtenir, c’est-à-dire sans impliquer de travail, car pour les exploiter, ce n’était pas encore nécessaire.

De même que le fait d’être « nus » signifiait qu’ils ne pouvaient pas se défendre, parce qu’ils n’avaient pas la connaissance ou l’autosuffisance (ce qui indique qu’ils ont reçu des moyens de subsistance gratuits d’une manière ou d’une autre).


Nus, sans connaissance et sans connaissance de soi, sans le pouvoir de réaliser qu’ils sont effectivement nus. De plus, le fait insoutenable qu’Adam ait été créé avant Eve, prouve qu’il s’agit d’un symbolisme. Parce que d’abord il y avait les Adams en tant que peuple, sous le contrôle des envahisseurs reptiles et ensuite les Èves arriveraient, pour les aider. Les deux races étaient génétiquement similaires. La côte signifie ici qu’elle contient beaucoup d’ADN pour le clonage.

Mais cela n’a aucun sens si on le prend littéralement… Parce que cela doit être interprété en code. Parce que biologiquement parlant, la femelle passera toujours avant le mâle, le mâle étant une variante de la femelle, quelle que soit l’espèce. C’est pourquoi les hommes ont des mamelons, étant donné que le chromosome « Y » n’est activé qu’entre la deuxième et la troisième semaine de gestation, où les mamelons sont déjà formés ou avec les cellules programmées pour les former.


Ainsi, chez les Lyriens comme chez beaucoup, sinon toutes les espèces de mammifères, le mâle, n’est qu’une variante de l’être primordial, qui exprime la véritable génétique de l’espèce : la femelle. C’est de la biologie indéniable, et cela n’a rien à voir avec les agendas féministes, ni avec le fait que celle qui prononce ces mots soit une femme. C’est juste un fait et c’est comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.