Secrets des grandes pyramides

Nous remercions infiniment les TAYGETIENS pour leur dévouement à l’humanité. 

Nous remercions Cosmic Agency , SPECIALEMENT GOSIA pour tout le travail qu’elle effectue afin que nous soyons informés ainsi que toute l’énergie et de toute la conviction qu’elle émane.

LA GUERRE N’EST PAS FINI MAIS UNE BATAILLE EST GAGNEE l

NOUS MOURRONS AVEC DE LA CONNAISSANCE ET NOUS REVIENDRONS SPECIALEMENT POUR GAGNER CETTE GUERRE…

Yazhi : Les vrais secrets des grandes pyramides sont ancrés dans leur structure, dans leurs mathématiques parfaites qui montrent partout, la relation entre chacun de ses composants, ce qui rend impossible leur construction avec une technologie primitive.

De nombreux chercheurs intelligents insistent aujourd’hui sur le fait qu’il est impossible de concevoir les pyramides sans un superordinateur avancé. C’est le message que les pyramides vous disent en pleine figure. Elles ont été construites par des civilisations interstellaires très avancées (au pluriel) en coopération. Le niveau de connaissance mathématique qui y a été matérialisé est tout simplement stupéfiant. Les pyramides sont une structure géométrique qui parle de mathématiques pures dans une interprétation universelle utilisant des constantes et des nombres premiers.

Ses secrets se trouvent dans ses dimensions, entre les relations de ses composants et leur signification cachée lorsqu’ils sont comparés ou confrontés à la navigation stellaire. Il est donc très difficile de voir quoi que ce soit à l’œil nu en se tenant simplement devant elles. Si ce n’est leur pure magnificence ! La preuve d’une intervention non-humaine, la preuve de civilisations bien plus avancées que la vôtre a existé à la surface de la Terre il y a bien longtemps. Des civilisations qui interagissaient constamment avec les non-humains.

Source wikipedia

Les pyramides sont construites d’une manière si mathématiquement parfaite qu’il est impossible de penser, même par la logique, que les bâtisseurs ne connaissaient pas les secrets de l’électricité parmi tant d’autres comme l’anti-gravité et l’anti-gravité à fréquence sonore.

Cependant, de l’extérieur, il y a quelques ouvertures souterraines le long de la base, à ne pas confondre avec les trous dynamités par des explorateurs britanniques irresponsables au 19ème siècle.

Regardez la base de la pyramide. Voyez si vous pouvez trouver certains des blocs de granit blanc et lisse qui recouvraient autrefois entièrement ses côtés, lui donnant à l’origine un impressionnant aspect blanc poli qui reflétait le soleil, lui donnant une lueur encore plus impressionnante au crépuscule ou à l’aube. Comme si cela ne suffisait pas, sa calotte était en cristal de quartz pur, recouvert d’une feuille d’or.

Une autre chose que vous pouvez rechercher est la base de granit rouge tout autour des pyramides, en particulier Kufru. Il s’agit d’une couche d’isolation pour que le courant électrique et la force électromagnétique accumulés dans la pyramide ne filtrent pas vers le bas à la recherche d’une connexion terrestre, de sorte que toute son énergie circule à travers ses systèmes à l’intérieur. Vous verrez que le granit est différent. C’est du granit rouge ou aussi appelé granit rose.

Une autre chose intéressante que vous pourriez être en mesure de repérer est les cristaux de quartz et les remplissages de fer incorporés dans chacun d’eux et toutes les pierres avec lesquelles il est fait. Ils sont plus faciles à repérer à l’aube, au crépuscule ou lorsque la lumière du soleil se reflète sur leur surface. Elles brillent vraiment. Elles aident énormément à développer les propriétés de production d’électricité piézoélectrique de la pyramide elle-même, en plus de ses propriétés de collecteur d’électricité, dont elles sont une partie essentielle.

Si vous pouvez entrer à l’intérieur, vous le ferez très probablement par un passage explosé du 19ème siècle, car je crois savoir que l’entrée principale est maintenant fermée, je me demande pourquoi. À l’intérieur de la Chambre du Roi, mais surtout de la Chambre de la Reine, vous pourrez peut-être trouver des trous où des collecteurs électriques en cuivre ont été posés ou installés.

Je doute sérieusement que vous puissiez trouver du cuivre lui-même, car il a été méthodiquement enlevé par d’innombrables personnes, surtout celles qui veulent préserver l’idée idiote que les pyramides étaient des tombes. Surtout ceux au pouvoir qui veulent préserver le statu quo, la fausse histoire à des fins de contrôle de la population.

Les pyramides étaient beaucoup de choses, principalement des générateurs d’énergie, le Point Zéro, et plus encore. Elles diffusaient de l’électricité sans fil à tous ceux qui en avaient besoin, non seulement dans les environs, mais s’ils avaient le bon gadget de réception, ils pouvaient se brancher sur cette grille d’énergie sans fil dans le monde entier.

Ils étaient également des amplificateurs de conscience, pour le voyage par portail en utilisant uniquement l’esprit, en utilisant ses qualités de potentialisateur électromagnétique inhérentes à sa conception. Ce qui était assez commun à l’époque, car cette connaissance était accessible à tous et n’était pas considérée comme douteuse comme elle l’est aujourd’hui par la civilisation moderne.

Et enfin et surtout, ils sont un marqueur. Ils indiquent que des civilisations avancées étaient là, qu’elles l’ont construit et qu’elles attendent des personnes suffisamment intelligentes pour le voir.

Juste à côté du type en short bleu et sac à dos noir, au milieu de l’image, on peut voir les restes de la pierre blanche lisse en granit qui recouvrait autrefois toute la pyramide.

Question du public : Vous avez parlé une fois de la lévitation avec des dispositifs anti-gravité. Vous avez dit que les pierres étaient « ensuite tirées à leur emplacement à l’aide d’une grue qui a été installée dans la Chambre du Roi. Les poulies, et l’endroit où le système a été installé, sont toujours là. La lévitation ne servait qu’à enlever la plus grande partie de son poids. Il a été construit dans un mouvement en spirale. »

Ces images jointes seraient-elles exactes pour montrer le système de poulies en spirale ? Les angles montrent un ancien système de poulie, mais la question est : où est la grue ? Elle est dans la Chambre du Roi, mais comment ? Dans l’image transparente ci-dessous, placerions-nous une énorme grue au centre et la ferions-nous tourner pendant que la pyramide s’élève en spirale ? Et la grue antique ressemble-t-elle à ce que j’ai ci-dessous ?

Swaruu X (Athéna) : Il y avait des grues mineures à l’extérieur, et elles étaient mobiles, mais la grue principale se trouvait dans la Grande Galerie, comme l’indiquent les récentes découvertes archéologiques. Cette grue principale était conçue pour tirer chaque pierre individuelle sur une rampe avec une série de poulies, et une fois que la pierre était au niveau de la Chambre du Roi, elle était ensuite déplacée le long de la rampe en spirale autour du bord de la pyramide. Des vestiges de cette rampe se trouvent encore autour et sur les coins, comme le suggère votre image.

Dans la Grande Galerie, les encoches où étaient ancrés le berceau et le système de la grue sont encore visibles sur cette photographie, sur les bords inférieurs du sol à la jonction avec les murs (trous rectangulaires à intervalles réguliers).

En résumé, la pierre était placée sur un berceau ou un traîneau qui était tiré vers la Chambre du Roi à l’aide d’un jeu de poulies, puis déplacé le long de la rampe en spirale sur les bords extérieurs de la pyramide.

La possibilité d’une grue centrale demeure, mais les meilleures informations dont nous disposons suggèrent qu’elle n’a jamais été utilisée dans la construction des plus grandes pyramides, peut-être dans d’autres bâtiments ou des plus petits, ou pour la finition des Grandes Pyramides, en déplaçant les pierres extérieures en granit ou en chaux blanche hautement polies et non les blocs de construction principaux, car ils auraient été trop lourds pour un travail de grue directe.

Rappelons ici l’utilisation d’équipements anti-gravité pour faire semi léviter les pierres ou pour enlever une partie de leur poids mort, mais pas tout. Et rappelons l’utilisation intensive de roche liquide pour mouler certaines des pierres en place et comme mortier pour les coller ensemble. Cette technologie n’existe plus sur Terre, mais elle est présente sur de nombreuses autres planètes et dans des civilisations comme Taygète, où les maisons sont principalement construites en versant de la roche liquide dans un moule, puis en l’enlevant lorsque la roche a suffisamment durci.

CONVERSATION AVEC ANEEKA –

Robert : La tête du Sphinx de Gizeh est l’original ? On dit qu’elle ne l’est pas parce qu’elle est disproportionnée par rapport au corps et qu’elle semble faite d’un autre matériau. Et maintenant ils disent que c’est le visage d’un homme. Il ne peut donc pas être « vierge ».

Anéeka : Oui, c’est l’original, selon nos données, il n’a jamais eu la tête d’un chacal ou d’un lion comme le prétendent de nombreux chercheurs.

Robert : Et pourquoi est-elle si disproportionnée ? Pour marquer une différence entre la Vierge et le Lion ?

Anéeka : Je n’en vois pas l’intérêt car l’astrologie et les signes zodiacaux sont vieux de milliers d’années avant l’Egypte, des dizaines de milliers d’années terrestres linéaires.

Robert : Donc ce n’était pas nécessairement fait par les égyptiens vous voulez dire ?

Annéeka :

Il s’agit d’un bâtiment, pas d’une statue réaliste, mais sa disproportion est également sujette à discussion. Elle n’était pas forcément parfaite dès le départ. Il faut que ce soit le lion parce que le lion est le symbole de l’Egypte depuis toujours.

Elle est représentée par deux lions, c’est la Basse Égypte et la Haute Égypte, deux royaumes unis. Elle est orientée vers l’Est car elle représente le début de l’année égyptienne qui commence en Vierge, c’est pourquoi le soleil est né d’une Vierge et l’année égyptienne se termine en Lion, c’est pourquoi elle a le dos d’un lion et le devant d’une femme (Vierge). Les « savants » inventent des histoires sans connaître la culture égyptienne pré-dynastique. Et juste en essayant de faire rentrer le Sphinx dans les valeurs égyptiennes du rang de royaume moyen vers 5000ac où il est dit qu’il a été construit officiellement, étant beaucoup plus ancien, ce qui peut être prouvé en regardant les marques de dégâts d’eau que le Sphinx a.

Robert : On dit que la tête est celle du pharaon ou de celui qui a fait la Grande Pyramide.

Anéeka : Khéops ? Pas du tout. C’est plus ancien, l’archéologie officielle ment. Kefren ? Kufru ? La même chose.

Robert : Donc c’est antérieur à Cheops ?

Anéeka : Oui. C’est antérieur aux pyramides elles-mêmes <<<<<<<<<<<<<

Et il y avait deux Sphinx côte à côte. La Basse Egypte et la Haute Egypte y étaient représentées. C’est toujours deux. Deux lions. Les pieds symbolisent qu’il vole. Qu’il tient fermement l’Égypte.

Robert : Et Anéeka, les Egyptiens ont aussi construit sous terre ? Pas seulement en surface ? Je veux dire des temples sous terre ?

Anéeka : Oui, absolument oui. La plupart des constructions égyptiennes sont souterraines et ils le cachent aux habitants de la Terre.

Robert : Une question d’un adepte : « Savez-vous quelle est la relation entre le Sphinx égyptien et la race Urmah ? ». S’il y a une relation, bien sûr.

Swaruu : Aucune relation particulière, seulement qu’ils sont une Fédération. Le lion en Égypte, comme dans beaucoup d’autres endroits, représente le soleil, à cause de sa crinière. Le Sphinx est une représentation astrologique des saisons, de l’année qui commence en Vierge, la tête, et se termine en Lion, le corps, c’est tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.