Le rôle de la lune

Nous remercions infiniment les TAYGETIENS pour leur dévouement à l’humanité. 

Nous remercions Cosmic Agency , SPECIALEMENT GOSIA pour tout le travail qu’elle effectue afin que nous soyons informés ainsi que toute l’énergie et de toute la conviction qu’elle émane.

LA GUERRE N’EST PAS FINI MAIS UNE BATAILLE EST GAGNEE l

NOUS MOURRONS AVEC DE LA CONNAISSANCE ET NOUS REVIENDRONS SPECIALEMENT POUR GAGNER CETTE GUERRE…

La Lune comme force stabilisatrice pour la Terre et l’ensemble du système solaire après la destruction de Tiamat., entre autre…

La Lune - Installée pour stabiliser la Terre - Février 2022

Gosia : Récemment, vous avez mentionné que le placement en orbite du vaisseau biosphère sphérique endommagé par la bataille de la Fédération « Moon » a été effectué dans le but de stabiliser la Terre et de l’amener à un équilibre acceptable après l’explosion de Tiamat. Et que la clôture électromagnétique éthérique, les ceintures de Van Allen, ont été placées dans le cadre des efforts pour stabiliser énergétiquement la planète Terre en abaissant sa fréquence interne et en limitant sa capacité à se connecter à la Source.

Selon vos mots : « Cela ne devait être qu’une mesure temporaire le temps que le système solaire revienne ou développe une nouvelle homéostasie. »

Comment l’abaissement de la fréquence de la Lune a-t-il stabilisé la Terre ? Pourquoi la baisse de fréquence la stabiliserait-elle ?

Swaruu X (Athena) : En d’autres termes, le fait de modifier légèrement les qualités de la Terre en aidant la relation entre celle-ci et la Lune affecte la relation énergétique entre les étoiles du système solaire et, par conséquent, leur interaction avec l’équilibre du système solaire. Les fréquences augmentent légèrement la masse de la Terre en la rendant plus dense qu’elle ne l’était auparavant. Avec les conséquences qui en découlent pour tous ceux qui y vivent

Gosia : Oui. J’ai une autre question. Vous avez mentionné que vous n’êtes pas d’accord avec le fait que cela a été fait pour garder les Reptiliens à l’écart parce que ce sont les effets de l’esprit humain après que les fréquences aient été abaissées. Mais… la guerre contre Tiamat s’est déroulée avant l’abaissement des fréquences. Les Reptiliens étaient déjà là à l’époque.

Swaruu X (Athéna) : Oui, le problème venait d’avant. Mais il a été hérité alors sur la Terre. Et ensuite il s’est perpétué sur Terre comme son propre égrégore. Ne reflétant pas la dynamique entre les races progressives et régressives en dehors de la Terre. Créant ainsi sa propre dynamique entre les êtres d’âme manifestant des égrégores sans âme qui s’appuient sur la vampirisation énergétique en exploitant les êtres d’âme.

Gosia : Oui, cela a créé sa propre dynamique, oui, je comprends. Mais cela a déjà commencé avant, n’est-ce pas ? Parce que pour faire exploser une planète comme Tiamat, il fallait que le problème des Reptiles soit très grave.

Swaruu X (Athéna) : Oui, mais ensuite une dynamique  » reptilienne  » bien à elle s’est créée au sein de la Terre car la basse 3D et ses fréquences favorisent la création, le développement et l’émergence de races régressives qui exploitent les limitations apparentes de la race humaine, surtout sans mémoire des vies antérieures ce qui est une conséquence directe du manque de connexion avec la Source originelle par disparité de fréquences causée par la 3D elle-même imposée artificiellement par la Lune.

En plus du fait qu’avant il existait déjà les concepts de manifestation d’égrégores régressifs en dehors de la Terre, égrégores fabriqués par les races d’âmes surtout les Lyriens, mais plus tard sur la Terre cela a formé sa propre variante particulièrement nocive de tels égrégores de manifestation Lyriens.

Gosia : Je comprends, oui. C’est comme baisser le système immunitaire du corps qui est alors envahi par toutes sortes de bactéries, oui ? Non pas que les bactéries n’existaient pas avant mais elles ont davantage profité de la situation. Et de nouvelles souches ont été créées.

Swaruu X (Athena) : Oui, exactement. Les basses fréquences pour stabiliser la Terre, dont on dit aussi qu’elles ont pour conséquence d’enfermer les Reptiliens (je ne suis pas d’accord), ont fait une planète propice et parfaite pour que ce genre d’êtres égrégores régressifs pullulent et prospèrent.

Gosia : Intéressant que vous ne soyez pas d’accord avec cette partie. Mais alors les Reptiles pouvaient quitter la Terre avec ces fréquences imposées ? Je ne fais pas référence aux portails. Je fais référence à ce temps de retour.

Swaruu X (Athena) : L’impossibilité de quitter la Terre par les bandes de Van Allen est toujours d’actualité, à moins que vous ne disposiez d’une technologie d’immersion toroïdale électromagnétique totale (qui par défaut inclut aussi celle des portails puisque c’est la même chose mais à l’envers comme une chaussette inversée), sans laquelle vous ne pouvez pas quitter la Terre car du point de vue des propriétés existentielles de la mal nommée 3D il s’avère que les bandes de Van Allen créent une zone de haut rayonnement ionisant qui détruit littéralement tous les tissus organiques dans la gamme de fréquences 3D à leur contact.

Gosia : Oui, donc c’est toujours la même chose. Ils ne pouvaient pas sortir, ok.

Swaruu X (Athena) : Il y a toujours des raisons complexes derrière tout, pas seulement une. De plus, toutes les décisions ont des conséquences positives et négatives. D’un côté vous stabilisez une planète en difficulté, de l’autre vous provoquez un nid de vermine régressive.

Gosia : Ok. Tout est très clair maintenant, tu l’expliques très bien. Merci !

Swaruu X (Athéna) : De rien et merci. Je vais partir maintenant et continuer dès que possible.

UN AUTRE JOUR

Gosia : En parlant de la façon dont l’abaissement des fréquences de la Lune sur la Terre l’a rendue plus lourde, cela signifie-t-il que la personne à haute fréquence pèserait globalement moins ? Et que la personne à basse fréquence pèserait plus ? Ou bien cela n’a rien à voir avec quoi que ce soit ?

Swaruu X (Athéna) : Oui, cela va de pair. Dans la mesure où une personne à très haute fréquence cesse d’être matérielle. Comme beaucoup de moines au Tibet ou… notre  » créature  » (Yazhi). Juste que ce n’est pas aussi simple que l’indice de masse pure comme dans le poids ou la quantité de matière. Mais cela concerne aussi la fréquence énergétique.

Gosia : Donc vous pourriez être en surpoids mais de haute fréquence, et vous pèseriez moins qu’une autre personne en surpoids de basse fréquence ? Je sais que je simplifie, je plaisante.

Swaruu X (Athéna) : Objectivement, le fait qu’une personne soit en surpoids ou non n’aurait rien à voir avec cela. Le problème ici est que ce n’est pas l’embonpoint lui-même qui est préoccupant mais la mentalité de haute fréquence d’une personne. Et le fait que la personne soit ou non en surpoids est révélateur d’un problème interne avec la nourriture, ou psychologique. Ce qui indique qu’elle n’a pas une fréquence assez élevée.

Mais c’est aussi simpliste, car une personne évolue tout au long de sa vie. Et elle peut avoir un problème alimentaire et de poids à cause d’un problème psychologique qui n’existe plus. Tout cela est donc complexe.

Gosia : Oui. Une dernière question, en parlant des Reptiles, quelqu’un m’a laissé une curieuse question connexe. Si les Reptiliens ne peuvent pas fonctionner à des fréquences plus élevées, pourquoi ne pas émettre des bombes à très haute fréquence depuis la Lune et les tuer ? Ils brûleraient, n’est-ce pas ?

Swaruu X (Athena) : Cette question, bien que peut-être exprimée avec d’autres mots, a déjà reçu une réponse. Vous ne pouvez pas le faire parce que :

1.) Cela signifierait augmenter la densité d’un seul coup avec les problèmes mentaux et de perception qui en découleraient pour la population.
2.) Ce serait très invasif et irrespectueux des désirs de vie et d’expérience des habitants de la Terre.
3.) Il faudrait que ce soit la Fédération qui le fasse et il est connu qu’elle est complice de tout cela même par omission d’action, donc elle ne le fait pas pour préserver la Terre telle qu’elle est.
4.) Les Reptiles eux-mêmes tels qu’ils sont sur Terre sont le reflet de la force créatrice égrégore de la population humaine.

Augmenter la fréquence ne ferait qu’aider à manifester cet égrégore plus rapidement. Ou du moins, cela ne ferait que pousser les gens à dépendre d’une aide extérieure, à ne rien apprendre et à répéter leurs erreurs et recréer leurs égrégores.

Robert : Tu as tout à fait raison, Tina. Tout se manifesterait plus rapidement.

Swaruu X (Athena) : Vous ne pouvez pas créer des bombes de fréquence de cette façon. Si nous transmettions un faisceau d’énergie à haute fréquence, cela ne ferait que nourrir davantage les Reptiles, cela les ferait se sentir très bien, loin de les tuer. Ils seraient heureux et riraient.

Cela doit venir du point de vue de la fréquence mentale de ceux qui les nourrissent et les forment comme égrégores : La population humaine et son niveau de conscience.

Gosia : Je pense que contrôler nos esprits, surtout dans l’environnement dans lequel nous nous trouvons, est très difficile si les Lyriens eux-mêmes n’ont pas pu bien le contrôler lors des guerres précédentes quand ils étaient dispersés dans toute la Galaxie. Et ils n’avaient ni la Lune, ni la Matrice – Cabale. Alors comment se fait-il qu’ils aient eu autant de troubles mentaux ? Yazhi l’a expliqué une fois en disant qu’ils avaient aussi des peurs et des conflits internes, c’est pourquoi tout cela s’est manifesté. Mais je dirais qu’avec ce qui se passe maintenant sur Terre… il serait beaucoup plus difficile de contrôler nos esprits.

Swaruu X (Athéna) : Parce qu’il y a plus de matrice en dehors de la Terre. Comme nous l’avons toujours dit, il y a plus d’humanité à l’extérieur. Les chercheurs ne le voient pas. C’est pourquoi nous portons des boucles d’oreilles, des T-shirts, des tennis et utilisons des fers à friser ici. Mais le problème de l’égrégore tel qu’il est sur Terre est d’une « saveur » spécifique et particulièrement dense là-bas. La variante régressive est particulièrement maléfique sur Terre.

Et en soi, en tant qu' » école  » de vie, la Terre telle qu’elle est est utile car dans d’autres densités et dans des fréquences plus élevées, les égrégores sont générés plus rapidement et plus efficacement. Vous manifestez tout ce à quoi vous pensez.

Différentes questions sur la Lune provenant de conversations précédentes (date exacte inconnue) :

Robert : Il y a une question que beaucoup me posent et qui n’est jamais très claire pour moi. La Lune et sa Matrice ont été créées par la Fédération, cela a-t-il été fait sur une autre planète ? Y a-t-il une autre planète dans l’univers qui se trouve dans cette situation ?

Swaruu (9) : Non, seulement sur la Terre ou avec la Terre. C’est comme une expérience, disent-ils. Oui, c’est la Fédération qui a mis en place la 3D, puis les régressifs, principalement des Reptiliens, ont tout retourné en leur faveur. Rappelez-vous que les Reptiliens sont bons pour modifier les choses à leur convenance, mais très mauvais pour créer de nouvelles choses et de nouveaux concepts.

Gosia : Mais dans ma première vidéo, je me souviens que vous avez dit qu’il y avait 10 autres planètes. Et que la Terre était dans la situation la plus grave.

Swaruu (9) : Pas de la même façon ni dans la même dynamique. Pas avec une matrice lunaire. C’est plutôt par la manifestation ou la perception des habitants eux-mêmes, peut-être sous contrôle mental négatif. C’est sans la technologie ajoutée de la Lune sous laquelle la Terre se trouve. Mais vous pouvez avoir la 3D ou n’importe quel D juste par la perception ou le niveau de conscience.

 

UNE AUTRE CONVERSATION

 

Robert : J’ai une question à propos de l’hologramme de la Lune, que beaucoup se posent également. Si l’hologramme ne couvre pas toute la Lune, seulement la face visible de la Terre, d’où est projeté l’hologramme qui couvre la surface lunaire ? Merci.

Swaruu (9) : Il est projeté depuis la surface de la Lune à partir de plusieurs points. C’est un collage d’images. Chaque projecteur couvre une petite zone et ensemble ils couvrent toute la surface. Cela explique aussi pourquoi certains endroits ont un aspect différent montrant des structures qui disparaissent plus tard et des anomalies similaires. Les projecteurs tombent en panne, parfois certains d’entre eux, parfois d’autres. Combien sont-ils ? Nous parlons de plusieurs milliers de projecteurs.

Robert : Il est très probable que certains d’entre eux cessent de fonctionner.

Swaruu (9) : Oui. Ils tombent seuls en panne (il n’y a pas beaucoup d’impact si certains tombent en panne, ils tombent toujours en panne ou plusieurs ne fonctionnent pas à tout moment). Mais il y en a aussi beaucoup qui ont tendance à échouer ensemble.

AUTRE CHAT

Gosia : Lorsque la Matrice sur la Lune a été installée, la 3D projetée il y a 12 500 ans, les gens l’ont-ils ressentie tout de suite ou progressivement ? Et la Lune a commencé à avoir un aspect différent du jour au lendemain ?

Yazhi : Ils étaient dans un tel état de disgrâce avec tous les cataclysmes et tous les traumatismes qu’ils ont causés, qu’ils n’avaient pas vraiment de moyen de comparaison avec ou sans la Matrice. Cependant, ce qu’ils ressentiraient serait immédiatement attribué à tous les événements très négatifs qui venaient de se produire.
Je veux dire, imaginez ce que les survivants ressentiraient en voyant les anciennes grandes étendues boisées être complètement inondées !

Ils n’avaient aucun moyen de s’apercevoir du changement alors que les quelques survivants passaient d’une société avancée hautement technologique et confortable à une vie dans des grottes où la seule commodité était le feu et la biche d’un animal chassé, se souvenant et regrettant leur ancienne vie ! Le changement lui-même s’est produit en l’espace d’une nuit, ou de quelques minutes.

Gosia : La Lune a commencé à avoir une nouvelle apparence soudainement ?

Yazhi : Aussi soudainement que n’importe quel autre vaisseau arrivant et se garant sur l’orbite de la Terre !

UNE AUTRE CONVERSATION

Robert : Anéeka, pourquoi n’y a-t-il pas d’eau sur la Lune ? Y a-t-il une explication à cela ? Ne serait-ce pas de l’eau provenant des réacteurs « nucléaires » ?

Anéeka : Les réacteurs ne sont pas à la surface mais à l’intérieur, n’oubliez pas que c’est une station spatiale. Ils n’ont pas besoin d’eau comme un étang comme ceux de la Terre.

Leur surface est une boule de métal, il n’y a pas d’eau. Il y en a mais à l’intérieur dans des réservoirs d’eau, pas comme la NASA le décrit, c’est un pur mensonge. Il y a de l’eau à la surface de Mars, comme des lacs et des rivières, là oui. Pas sur la Lune, de même qu’il n’y a pas d’eau à la surface de ce vaisseau spatial, il n’y a aucune raison pour cela, c’est un vaisseau spatial, mais à l’intérieur, oui, dans des réservoirs, logiquement.

Robert : Merci, et encore une chose. Les réacteurs ne sont pas nucléaires. Nous utilisons juste le mot nucléaire comme étant le plus proche, n’est-ce pas ?

Anéeka : Non, cette fois-ci, ils sont nucléaires. A base d’uranium. Ils utilisent de l’uranium enrichi, c’est un système presque identique à celui utilisé sur Terre. Il y avait 12 réacteurs, 8 sont inutilisables, 2 sont endommagés et 2 fonctionnent mal à la puissance minimale.

Robert : Et une autre chose, les réacteurs nucléaires étaient ce qui fournissait l’énergie à ce vaisseau ? Et quel est le vrai nom de la Lune ?

Anéeka : Non, il semble que ce soit ou ait été installé plus tard. Les réacteurs du point zéro de ce vaisseau biosphère endommagé lors des guerres de Tiamat sont éteints, peut-être endommagés, ou plutôt détruits, ils ne fonctionnent plus. Et pour ce qui est du nom de la Lune, je n’ai pas cette donnée sous la main mais je sais qu’elle peut être trouvée relativement facilement.

Robert : Est-ce que la Lune pourrait être déplacée avec ces réacteurs ?

Anéeka : Non, les réacteurs nucléaires, même les 12 qui fonctionnent au maximum de leur capacité, n’ont pas l’énergie suffisante pour déplacer la Lune. D’ailleurs, ils ne sont pas installés pour alimenter des moteurs, seulement pour alimenter les générateurs des fréquences de la Matrice et de l’hologramme.

Robert : Encore une question sur la Lune. Pourquoi cela les intéresse-t-il de dire qu’il y a de l’eau là-bas ?

Anéeka : Oh, Robert je me pose la même question, juste comme une distraction pour prétendre qu’il y a quelque chose de  » nouveau  » qu’ils découvrent, et que la science avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.