La lune est un vaisseau spatial ?

Depuis 2008 l’équipe des Taygetiens a contacté des centaines de personne sur Terre pour le programme officiel « premier contact ». Le programme n’est plus d’application depuis, cependant Swaruu et l’équipe Taygetienne ont continué le contact avec Robert et Gosia de Cosmic Agency. Les thèmes divulgués sont spirituels, métaphysiques, historiques, scientifiques, et technologiques.

Les informations ne sont pas canalisées. Elles sont directement écrites utilisant les technologies terrestres via internet.

C’est la première fois de l’histoire qu’une race extraterrestre partage directement de telles et énormes quantités d’informations.

C’est le moment pour nous de se réveiller et d’en apprendre plus sur la réalité qui nous entoure !

Les principaux contacts :

Swaruu de Erra (Yazhi Swaruu) est une jeune femme de l’étoile Taygeta dans les Pléiades et vient d’une de ses 4 planètes – Erra.

Elle est pilote de chasse, experte en ligne de temps (timelines), et guide spirituel pour nous tous aussi bien que l’équipe des Taygetiens elle-même.

Anéeka de Temmer est une jeune femme de l’étoile Taygeta dans les Pléiades et vient d’une de ses 4 planètes – Temmer.

Elle est arrivée en orbite terrestre en avril 2016, son rôle dans le groupe est chef des analystes terrestre autant que pour les données spatiales. De plus, et parmi d’autres tâches, sa spécialité est portée sur les « ordinateurs » holographiques à bord.

 

LE VAISSEAU SPATIAL QUI SE FAIT PASSER POUR UNE LUNE - COMMENT EST-IL ET QUE FAIT-IL ?

 

Anéeka de Temmer : La lune est un hologramme. Elle ressemble plus à l’image suivante qui est en CGI, mais c’est pour que vous ayez l’idée.

Estel-la : Et quelles sont ces images ? DES IMAGES DE SYNTHÈSE ? De qui ?

Anéeka de Temmer : D’après ce que les Russes savent. Ils sont en CGI, mais ça ressemble à ça. Et c’est triste qu’ils vous donnent une autre idée, ils cachent la vérité, parce que c’est ennuyeux.

Estel-la : Mais est-ce la structure externe ?

Anéeka de Temmer : Oui, il a plusieurs niveaux internes, comme un oignon. Vers le centre se trouvent les systèmes de survie et d’ingénierie avec le réacteur au centre. C’est un énorme vaisseau. Ils vendent cela comme étant romantique, mais c’est une boule de métal déguisée.

Estel-la : Et pourquoi a-t-il cet effet de relais ? A cause du matériau utilisé ?

Anéeka de Temmer : Parce qu’il possède à sa surface toutes sortes de bâtiments aux usages infinis, comme si c’était une ville entière qui recouvrait sa surface. Mais ce ne sont pas des constructions, cela fait partie de la « coque » du vaisseau lunaire.

Estel-la : Et quel est le nom original du vaisseau qui fait office de lune ?

Anéeka de Temmer : Creiddylad.

Estel-la : Est-ce que ça a une signification ? Je suppose que c’est Andromedan… Anéeka de Temmer: C’est de l’andromédan, traduit en phonèmes. Sur Terre, interprété comme « Déesse galloise ».

Cette déesse est sûrement liée à Diana. Le Pays de Galles, l’Irlande et l’Écosse ont des liens étroits avec l’Égypte pré-dynastique et l’Atlantide. D’où les noms. Diana est l’un des noms de la Lune. Creiddylad, également connue sous le nom de Creirddylad, Creurdilad, Creudylad ou Kreiddylat, fille du roi Lludd. Elle est un personnage mineur dans le conte médiéval gallois Culhwch ac Olwen. Le plus ancien des contes arthuriens.

Cristina : Est-il vrai que la lune s’éloigne de la Terre chaque année ? Qui contrôle l’orbite lunaire ?

Yázhi Swarúu : Oui c’est vrai ou en apparence, c’est un vaisseau, il arrive comme pour tous les vaisseaux, il faut corriger l’orbite de temps en temps sinon il tombe sur Terre ou s’éloigne. L’orbite lunaire est sous le contrôle de la Fédération, de la part des Arcturiens Dieslientiplex et depuis 2 ans maintenant, pour être exact.

Avant elle était sous le contrôle de Taygeta, et avant elle était sous le contrôle de Centauri, mais toujours, la Fédération.

Estel-la : Quel rôle le vaisseau lunaire a-t-il joué dans la bataille de Tiamat ? Pourquoi a-t-il été détruit ?

Yázhi Swarúu : C’était l’un des vaisseaux sphériques de la Fédération, et de la Andromédans, bases principales à partir desquelles les vaisseaux de la Fédération opéraient, comme le fait aujourd’hui le Viera, qui est également andromédan, sauf que pour être plus petit, il est de type flèche et non sphérique.

Pendant la bataille contre Tiamat, il était logiquement une cible stratégique primaire. Il a reçu de multiples impacts de différentes classes d’armes, y compris des ogives ionisantes, ce qui l’a rendu trop difficile à réparer et à nettoyer. Le coût en vies humaines a également été très élevé. Comme le vaisseau est grand, il est habitable par zones, mais il faut toujours se rappeler qu’il s’agit d’une structure 100% artificielle, comme des couches d’oignon à l’intérieur, c’est-à-dire une couverture sphérique à l’intérieur et une autre jusqu’à atteindre le noyau. Où sont les réacteurs principaux, il y en a d’autres plus petits plus près de la surface mais qui ne sont plus en service depuis longtemps.

Je sais que l’hologramme qui recouvre la lune et la fait paraître naturelle force la crédibilité des gens. Je sais que c’est triste et difficile à comprendre pour quelqu’un qui se trouve au plus profond de cette matrice. Mais c’est la vérité.

Et déjà certains astronomes ont remarqué la présence d’un hologramme. Dire qu’il n’y en a pas, c’est nier les études de ces astronomes, plus que tout amateur, car tous les responsables, et je dis bien tous, sont contrôlés par le Vatican. Tous les grands télescopes de la Terre sont, d’une manière ou d’une autre, contrôlés par les Illuminati et les Jésuites. Continuer à croire que la lune est un satellite naturel relève de l’ignorance. Vous pouvez l’étudier depuis la Terre. Vous n’avez pas à le prendre par la foi. La lune n’est pas ce qu’elle semble être.

Je sais que c’est ennuyeux mais c’est la vérité.

Cristina : Oui, je sais que de nombreux astronomes ont dit que son orbite était étrange pour être un satellite naturel par exemple. Et des gens qui ont détecté des changements dans la surface lunaire, comme des cratères qui disparaissent et d’autres apparaissent, et même comme si elle était creuse ou des choses comme ça. Yázhi Swarúu : Bien sûr, son orbite est fixée là. C’est un vaisseau, il n’obéit pas à la même dynamique qu’une lune naturelle, parce qu’il n’a pas d’équilibre, il devrait tomber ou sortir de son orbite, et c’est ce qu’il fait, il corrige son orbite comme tout vaisseau, comme celui-ci aussi.

A propos de la face cachée, pour moi c’est seulement quelque chose de circonstanciel. Parce que la lune est en rotation, lentement mais elle l’est. Ce qui se passe, c’est que, qu’elle tourne ou non, ce que vous voyez est toujours le même hologramme. Il semble donc qu’il y ait un face « caché ».

J’ai vu des photos de la Nasa montrant la face cachée pleine de cratères, comme s’ils avaient frappé fort de ce côté-là et non de l' »avant ». Mais ces photos de la Nasa sont tout simplement fausses, c’est un fantasme. L’hologramme ne couvre pas toute la sphère lunaire, seulement la partie qui fait face à la Terre. La partie arrière ressemble à ce qu’elle est. Une boule de métal.

En tant que données supplémentaires depuis cette orbite basse, nous voyons la lune comme vous le faites, nous voyons l’hologramme. Mais en dézoomant, nous voyons que c’est un hologramme. Si nous la regardons de côté, nous pouvons voir les détails de la surface que vous connaissez, mais déformés. Et si nous voyons la lune complètement de profil par rapport à la façon dont elle est vue depuis la Terre, une couche de lumière est clairement visible devant elle, et elle ne couvre que la partie visible depuis la Terre.

Cristina : Et quelle technologie est présente sur la lune ? Quelles sont les installations dont elle dispose à la surface et au centre ?

Yázhi Swarúu : La technologie qui y est présente est ancienne et s’effrite en raison du manque d’entretien. Ce ne sont pas des installations à la surface, en soi ce concept confère encore l’idée qu’il y a une surface naturelle sur laquelle on peut construire quelque chose, une base de construction. C’est que la lune entière, surface et intérieur, est une construction en soi. Elle n’aura que des choses exceptionnelles, comme des bâtiments élevés, il y en a. Parfois, on les voit au-dessus de l’hologramme.

La technologie date de l’époque de Tiamat et d’avant, très dépassée par rapport à ce que les Andromédans ont aujourd’hui. Elle consistait en 12 Anciens Réacteurs Ionisants dont 4 fonctionnent mais pas complètement, et je pense même moins que ces 4 aujourd’hui. Alimentant les générateurs des bandes de Van Allen et l’hologramme. L’hologramme est physiquement généré par une série de lentilles sur la surface lunaire, et non à partir d’un seul point, où l’image est générée ou formée au moyen de tuiles ou comme des « collages » d’images. En d’autres termes, il ne s’agit pas d’un hologramme unique, mais d’un composite de nombreux hologrammes plus petits.

Estel-la : Est-ce que la gamme d’influence est comme ça ?

Yázhi Swarúu : Oui, plus ou moins. Pourquoi, plus ou moins ? La Terre, comme toute autre planète, possède une magnétosphère. L’interaction avec une source d’énergie magnétique (la lune) dont la fréquence exacte a été conçue à dessein, modifie la fréquence de sortie totale de la magnétosphère. C’est donc la Terre elle-même qui fournit l’énergie pour les bandes de Van Allen.

Estel-la : Je veux dire, derrière la lune aussi ?

Yázhi Swarúu : Le tore de l’image contrôle le tore de la Terre.

Magnétosphère. Cependant, la projection d’énergie à partir de la Lune est plus directe puisqu’elle illumine la Magnétosphère avec un « faisceau de lumière » comme une lampe, et pas seulement avec un tore comme dans l’image. La Lune, à 360 000 km, est suffisamment éloignée pour bien projeter et couvrir toute la magnétosphère.

Bandes de Van Allen, note importante :

La Terre est la seule planète à posséder des bandes de Van Allen. Mais les gens prétendent que ce n’est pas vrai.

Ce qui se passe, c’est qu’ils confondent la magnétosphère avec les bandes de Van Allen.

C’est important, car les bandes de Van Allen sont formées à partir de la magnétosphère comme base, comme je l’ai décrit ci-dessus. Mais elles ne sont pas la magnétosphère.

La différence est que la quantité d’énergie mesurée par rayonnement est beaucoup plus importante dans les bandes de Van Allen et d’une énergie ou d’une force trop grande pour la planète Terre. En d’autres termes, les bandes de Van Allen émettent ou sont des composés de l’énergie des rayonnements ionisants, très dangereux pour la biologie, et avec cela, formant une barrière « éthérique » qui les empêche de quitter la Terre dans des vaisseaux de basse technologie.

Si les bandes formées naturellement par la magnétosphère, qu’elles proviennent de la Terre ou d’autres planètes, sont constituées de rayonnements électromagnétiques, ceux-ci ne sont pas « si » dangereux pour la vie. Il n’est pas non plus totalement inoffensif, mais ce n’est rien comparé aux rayonnements ionisants.

Le rayonnement ionisant signifie qu’il émet des particules qui ionisent celles de la matière qui entre en contact avec lui, modifiant sa structure atomique, endommageant tout. Vous pouvez voir les particules de rayonnement ionisant comme de petites balles venant de toutes les directions et détruisant la matière, les tissus, les cellules et l’ADN qu’ils contiennent. Il s’agit du type de rayonnement également connu sous le nom de rayonnement nucléaire ou provenant de métaux lourds radioactifs classiques, tels que le plutonium, l’uranium, le strontium et leurs dérivés. Le plutonium est dérivé de l’uranium. Au contraire, le rayonnement magnétique est essentiellement le résultat d’un « flux » dans un courant électrique.

Pour passer ces bandes de Van Allen, il faut des vaisseaux high-tech qui changent de densité. Pas la fusée, qui ne passe pas par les bandes. En physique nucléaire pure, on sait que les missions Apollo sont un mensonge. Ils disent que ce qui se passe, c’est qu’ils sont sortis par les pôles où le rayonnement n’est pas si fort parce que c’est un tore. C’est vrai, il est moins fort là-bas, mais il reste extrêmement mortel. Cela ne résout pas le problème en sortant par les pôles. Et l’orbite et la trajectoire de sortie du vaisseau Apollo est équatoriale, pas polaire. Donc non, pas ça non plus. Ce ne sont que des mensonges de la NASA.

Estel-la : Mais alors, ils se déplacent toujours à travers les portails.

Yázhi Swarúu : C’est vrai, avec un portail on peut sauter les bandes de Van Allen.

Estel-la : Donc je pense que la fonction de la lune est… inutile.

Yázhi Swarúu : Même en étant creux et en métal artificiel, il a beaucoup de masse qu’il crée ou aide à créer l’effet des marées sur la Terre.

Estel-la : Quelle est l’influence de la lune sur les femmes ? Et pourquoi ?

Yázhi Swarúu : La raison en est que la biologie des femmes est étroitement liée aux influences des énergies magnétiques subtiles. La lune parmi les fréquences qu’elle transmet, parce qu’il n’y a pas qu’une seule fréquence, il y en a plusieurs, semble-t-il, ou il y a des preuves qui suggèrent qu’elle transmet sur la fréquence exacte qui influence la biologie reproductive des femmes. Dans les environnements sans lune, c’est principalement l’énergie propre de la femme, son aura ou son tore magnétique corporel qui détermine et contrôle ses cycles.

Mais sur Terre, ces fréquences fonctionnent comme un métronome de contrôle, et comme il est d’une énergie plus forte que l’aura ou interfère avec l’aura de la femme, il dépasse ou contrôle le rythme reproductif.

Dans les endroits où il y a beaucoup de femmes à proximité les unes des autres, elles ont tendance à égaliser le moment de leurs règles de manière hormonale et aussi par les fréquences. L’aspect hormonal est plus évident dans la façon dont il fonctionne que les énergies plus « subtiles », mais elles sont là.

Donc, en résumé, la Lune transmet des fréquences destructrices ou de contrôle, placées là spécifiquement pour contrôler la biologie des femmes humaines. Leur enlevant la possibilité de contrôler leur reproduction uniquement par leur propre contrôle ou leur force mentale comme le font ou réalisent de nombreuses femmes d’autres races lyriennes en dehors de la Terre, y compris les Taygetean.

 Estel-la : Wow, merci beaucoup Yazhi, c’est quelque chose qui m’a beaucoup intrigué. Cela m’a toujours dérangé qu’ils le relient à cela, et cela a toujours semblé être quelque chose hors de notre contrôle. Et même le fait de faire quelque chose de « bien » la relation femme-lune.

Yázhi Swarúu : En fait, c’est une relation d’esclavage. C’est que, de droit, il est supposé que les femmes contrôlent cela par l’esprit. Mais sur Terre, elles sont toujours contrôlées par l’esprit. La femme lyrienne contrôle sa fertilité avec son esprit. C’est quelque chose qui s’apprend, toutes n’y parviennent pas quand elles sont jeunes. Mais avec le temps, elles y arrivent.

Estel-la : Bien sûr, c’est beaucoup plus logique comme ça.

Yázhi Swarúu : La lune sera « romantique », mais la vérité est que c’est quelque chose de très sombre, injuste et envahissant. La Lune n’est pas « bonne » pour les humains.

On sait que l’illumination est plus facile à atteindre en méditant lors d’une nouvelle lune ou pendant les éclipses, car c’est à ce moment-là que l’influence lunaire destructrice est la plus faible. On dit que Bouddha a atteint l’illumination pendant une éclipse lunaire.

Par contre, on dit sur Terre que le « Soleil est mauvais », qu’il produit le cancer, qu’il rend aveugle, qu’il produit le réchauffement climatique, qu’il est sur le point d’éliminer tout le monde avec une éruption ou électroniquement avec une impulsion magnétique.

Et ils ne disent rien de la Lune.

Il n’y a rien de mal avec le soleil, rien ne lui arrive et il est bénéfique, être au Soleil nourrit les cellules, les rétablit, donne des énergies subtiles d’activation de l’ADN et avec cela la guérison, et aussi pour le développement des perceptions extra sensorielles.

Tout ce qui est en excès est mauvais, oui, trop de soleil brûle. Il ne faut pas en abuser. Mais le soleil est le « bon » ici, alors ils essaient de le supprimer avec les Chemtrails et vous disent d’utiliser des écrans solaires cancérigènes et qu’il est mauvais de s’exposer au soleil.

Estel-la : Prévoyez-vous d’enlever la lune à un moment donné ? Ou d’arrêter le reste des réacteurs qui restent ?

Yázhi Swarúu : Je n’ai jamais entendu parler de l’enlèvement de la Lune, mais tôt ou tard, je pense que c’est viable ou nécessaire, car c’est beaucoup de travail de la maintenir artificiellement en orbite stable. L’arrêt des réacteurs, s’il n’est pas fait dans un court laps de temps, dans quelques décennies au plus, cessera de fonctionner de toute façon. Cette technologie s’effondre au fil des ans.

18 commentaires :

  1. Je crois que c’est vrai,
    Car l’image que donner la Lune quand j’étais enfant à changer.

    • Bonjour Bluker 🙂 L’image de la lune a changé car les réacteurs qui alimentent l’hologramme que nous voyons sur terre sont entrain de mourir…A la base il y avait 12 réacteurs, et aujourd’hui il n’y en plus que 3 qui fonctionnent. La lune a moins d’emprise sur les gens c’est pourquoi il y a de plus en plus d’éveillés. Un jour nous retrouverons toute notre souveraineté …enfin j’espere 🙂

    • Je suis entièrement d accord..j arrête pas de le dire..l aspect de la lune a changé..elle est dédoublée plus du tout comme avant..elle avait des contours bien nets et les cratères très apparents lui donnait l aspect d un visage d enfant..on lui devinait des yeux un nez une bouche..aujourd’hui..un dédoublement sans reelle forme et plus de cratères..!je suis heureuse que vous ayez remarqué çà..!très peu de gens l ‘ont remarqué…!

  2. Maintenant je commence à comprendre pourquoi on voit des vagues qui font le tour de la lune lorqu on la regarde avec un télescope puissant et on peut voir des formes géométriques a sa surface qui ressemble a d immense bâtiment

  3. il y a trop d’anomalie sur la lune pour dire que c est un astre naturel il semble que la NASA cherche encore le moyen de passé les ceintures Van Ellen et ils se poser déjà la question au début du programme Apollo et aussitôt le problème a été écarter et ils ont cessé d’en parler comme si toute l’affaire avait été étouffer

    • Cela veut dire que le rover sur mars est une aberration puisqu on ne peut pas sortir de la ceinture de Van Allen ! c’est un véritable micro onde…la Nasa nous envoie de la fumée pour dissimuler les programmes secrets et nous faire croire que le vie n’existe pas sur mars…d’après une source les videos de mars sont tournées au Canada .

  4. Bonjour, je ne comprends pas qui a construit et avoir installé la Lune?

  5. Malheureusement il reste encore quelque décennie de fonctionnement des réacteurs ça veut donc dire qu’il y a de forte chance que je ne sois plus de ce monde avant de voir la lune sous son vrai jour dommage je souhaite qu’il se passe quelque chose dans les 20 prochaines années

  6. Simplement tout absolument tout est entaché de mensonges, certes il y a aussi du vrai!
    Mais dans ce fouillis on ne sait plus du tout extraite le vrai du faux et vice versa!
    Du coup, je lis et m’interdis de poser le moindre jugement de faveur comme de négation….
    C’est le grand Biden!

    • Bonjour Jules! Je comprends absolument votre sentiment…les mensonges sont tellement gros et notre histoire tellement falsifiée qu’on se sent perdu au milieu de tout ca! Ma SOURCE comme c’est dit dans le post est d’origine Pleadienne et n’a aucun interet à nous mentir. Au contraire ils se sentent responsables de ce désastre et sont là pour réparer leurs érreurs.Je vous invite à lire cet article https://annuairegalactique.com/atlantide-lemurie-adam-et-eve/ . C’est notre histoire et vous comprendrez les mensonges de la bible ect…

  7. ammar_imededdine

    Très intéressant et en conformité avec les révélations de la médiatrice interstellaire

  8. Bonjour, pouvez-vous me dire pourquoi ceux qui pratiquent des SHC n’ont pas visité la lune et rapporté la vérité sur son existence?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.